Musée départemental Breton, Quimper (29) – Conseil Départemental du Finistère

catégories Chantiers livrés

Soucieux d’offrir les meilleures conditions d’accueil, le Musée Breton vient d’achever la modernisation de son accueil, la mise en place d’une nouvelle signalétique et l’ouverture d’une salle de présentation vers la cour de l’ancien Evêché et la cathédrale.

A partir de juillet 2016, SABA Architectes accompagné de Maël IGER – éclairagiste et Armor Ingenierie – BET, se sont engagés dans le projet. Il prend place dans un ensemble patrimonial puisqu’il s’agit des anciennes cuisines du palais des Evêques de Cornouaille datant du XVIIe siècle et protégé au titre des monuments historiques.

L’accueil du Musée n’avait pas connu de rénovation depuis les années 90. L’espace initial préservé est de grande qualité avec un volume intacte, doté de belles proportions, dallé de granit, chaulé au mur comme au plafond.

Cette opération visait d’une part, à améliorer la visibilité de l’établissement impliquant une signalétique appropriée et d’autre part, à adapter l’accueil aux attentes actuelles des visiteurs, révélant les richesses du lieu. Les travaux ont débuté en janvier 2018 pour s’achever en mai de la même année.

La proposition examine les usages et l’organisation de l’espace, en revisitant toutes les fonctionnalités liées à l’accueil, la boutique et la sécurité. L’organisation claire permet une compréhension aisée pour les visiteurs. Un SAS est créé afin de garantir un meilleur confort. La banque d’accueil est conçue de façon à garantir un accès à tous et un meilleur confort de travail grâce à une étude ergonomique.

Si l’espace a été rénové, cette intervention porte principalement sur l’architecture d’intérieur et le design du mobilier. La banque d’accueil se déploie désormais sur quelques mètres pour permettre simultanément, la délivrance d’informations, de service boutique et d’encaissement pour les différentes offres du musées. La boutique multiplie les vitrines comme le rangement. L’éclairage crée des ambiances particulières en distinguant les fonctionnalités.

Deux matériaux dialoguent : le chêne cérusé et l’acier patiné. Le chêne se fond dans le décor des anciennes cuisines avec ses portes, solivage et mur chaulé. Le métal met en scène les éléments forts de la boutique et ses vitrines par le contraste plus fort des ton et des matières.

La visibilité du Musée depuis l’espace public est développé en créant une signalétique adaptée. Le cœur, emblème du musée, scande les deux façades afin de guider les visiteurs vers l’entrée. Disposés de façon aléatoires, les clous en laiton au sol viennent compléter le dispositif en marquant le sol du porche d’accès pour déboucher sur la rue du roi Gradlon.

Comments are closed.

« »

Autres actus